[Test] Horizon : Zero Dawn sur PS4

25

Fer de lance des studios first party de SIE Worldwide Studios aux côtés de Naughty Dog, Santa Monica Studio et Sucker Punch, Guerrilla Games est de retour sur PS4 avec Horizon : Zero Dawn un projet ambitieux qui conjugue nouvelle IP et nouveau genre, pour un studio cantonnée à la même série de FPS guerriers depuis plus de 10 ans ! 

Scénario :
Horizon : Zero Dawn se déroule dans un monde post apocalyptique où la civilisation moderne a disparu et où la nature a repris ses droits. L’humanité n’est plus l’espèce dominante et elle doit lutter pour sa survie face à des étranges animaux mécaniques. Le joueur dirige Aloy, une chasseuse paria bien décidée à a se faire une place dans sa tribue et à découvrir les très nombreux mystères qui l’entourent… Qui est sa mère ? Comment la civilisation précédente a-t-elle disparu ? D’où viennent les monstres mécaniques ? Voici les nombreuses questions que l’histoire laisse en suspens.

Habitué aux univers travaillés mais aux scénarios un peu creux, Guerrilla Games surprend son monde en offrant un jeu à l’histoire dense pleine de rebondissements qui tient le joueur en haleine jusqu’à la fin ! Le post-apocalyptique, on en mange à toute les sauces en jeu vidéo et malgré cela, le studio arrive à renouveler le genre. Mieux encore, il a donné vie à Aloy une héroïne charismatique dont l’énergie et la résistance sont ultra attachantes. 

Réalisation :
Ça fait plus de 10 ans que le studio néerlandais Guerrilla Games fait du Killzone et démontre à chaque fois sa maîtrise des hardwares PlayStation. Killzone Shadow Fall ne vous a pas laissé un souvenir impérissable ? Ca ne sera pas le cas de Horizon : Zero Dawn, croyez moi ! Le titre est sans aucun doute le plus bel open world tournant sur console de salon. Vous allez pousser des “oh” et des “wouah” du début à la fin. Techniquement impressionnant (le jeu tourne comme une horloge sur ma PS4 Pro), c’est surtout la direction artistique qui donne le tournis ! Les environnements (ultra variés), les animaux mécaniques, les costumes, les décors… tout pousse à la contemplation et à l’émerveillement et c’est typiquement ce que l’on attend d’un jeu d’aventure ! Ce déluge visuel sert l’histoire en donnant du réalisme à une sandbox qui grouille de vie.

Gameplay :
En terme de jouabilité, Horizon : Zero Dawn puise allègrement son inspiration du côté du reboot de Tomb Raider (caméra, déplacements…) et de Far Cry 4/ Primal (crafting, open world…). Ce mélange de gameplays déjà rodés a permis au studio de se concentrer sur le système de chasse qui est au coeur même du jeu. Les rencontres avec les bestioles de Horizon sont à couper le souffle. Le système de combat et le panel d’armes et de pièges rendent les affrontements uniques. Il y a des dizaines et des dizaines de manières de chasser un animal mécanique !

On peut lui balancer des flèches n’importe où en mode YOLO, ou bien le piéger dans des cordes électriques, lui briser son bouclier avec une flèche spéciale et le finir avec une flèche perforante envoyée dans sa zone sensible. Pas assez bourrin pour vous ? Alors pourquoi pas utiliser un lance pierre pour lui envoyer 2 grenades en pleine tête et l’achever au sol avec un coup de lance ? Voici un bref exemple des capacités d’Aloy, une chasseuse hors du commun qui a la capacité d’analyser les bestioles grâce à son focus (une sorte d’oreillette venue d’un autre monde) et de ralentir le temps pour mieux viser. Le tour de force du studio est d’avoir réussi à rendre ces possibilités apparemment complexes, hyper simples à utiliser ! Seul ombre au tableau, l’IA humaine est particulièrement débile, alors que celle des bestioles est beaucoup plus réaliste. On pourra également regretter l’aspect RPG qui semble plus présent dans la promo que dans le jeu en lui même.

Durée de vie :
J’ai terminé le mode histoire de Horizon : Zero Dawn en difficulté normale avec une poignée de missions secondaires en 29h avec un total de 74% de progression. A l’heure où j’écris ces lignes, j’en suis à 44h de jeu avec 89% de progression au compteur (Oui, j’ai squatté comme un porc mais que voulez-vous j’attendais le jeu depuis des lustres…). Horizon Zero Dawn dispose donc d’une durée de vie très correcte pour un jeu uniquement solo, sachant que même après avoir l’avoir terminé à 100% on pourra y revenir pour explorer la région et taper du dino ou bien faire mumuse avec le mode photo.

Conclusion :
Beau, attachant, surprenant du début à la fin… Horizon : Zero Dawn, c’est la claque vidéoludique du début d’année 2017. Réussi à la fois sur le plan technique et artistique, le titre de Guerrilla Games est une aventure savoureuse à vivre de toute urgence. En un jeu, Aloy et ses dino-robots entrent directement dans le panthéon des personnages emblématiques de la famille PlayStation. 

Ma note : 18/20

Screenshots maison / jeu testé sur PS4 Pro

25 COMMENTAIRES

  1. Merci pour ce test damonx

    J’étais surpris et j’ai pris peur quand tu annonçais déjà l’avoir terminé, deux jours après la reception du presskit. Me voilà rassuré 🙂
    Et près à en découdre avec les mécha dinosaures!

  2. Merci tonton pour ce test 🙂 mes plus grosses craintes étaient sur la durée de vie mais apparement ça a l’air conséquent, j’espère qu’il tournera aussi bien sur PS4 normal.

    • la durée de vie est une excellente surprise pour moi, je m’attendais à un solo très court et à plein de quêtes randoms mais tout tient vraiment la route à ce niveau là !

  3. Yop !

    Merci Damonx pour ce test ! Avant toute préco, je voulais être sûr du résultat 🙂 ! C’est chose faite !

    Zou préco !

    • plutôt bien les collectibles sont simples (notés sur la carte) à part 23 cibles (relou)
      j’ai pas vu de missables et seul les épreuves de chasses (chronométrées) peuvent poser quelques problèmes (une fois stuffé ça devrait passer)
      je vais essayer de l’avoir avant la sortie du jeu

  4. Le jeu confirme son statut de Block Buster PS4 2017. Graphiquement, tu trouves qu’on est au-delà d’Uncharted 4 tonton ? Je chipote pas sur cet aspects là perso, ils sont très beaux pour les yeux tous les 2.

  5. J’ai 2 semaines de congés a partir du 4 mars … Je sens que je vais m’enchainer Horizon et Nier 🙂 Trop hâte d’y jouer sur ma ps4pro et mon écran 4k uhd en tout cas 😉

      • C’est sur que sur console des claques graphique t’en vois pas souvent donc le moindre petit jeu qui sort des standard ou ta pas besoin de finir chez l’ophtalmo faut profiter. Mais il est loin d’être impressionnant Horizon Zéro c’est sur que quand t’es habituer sur console à te taper de la merde c’edt normal.

        Même pas foutu de tourner en 2160p et 60fps pour un jeu exclusif heureusement qu’il se rattrape sur d’autre point

        • ça sent le commentaire d’un PCMASTERRACE ça ! ^ ^
          Mais t’inquiète, on comprend que tu rages en ne pouvant jouer aux exclu consoles du début 2017 comme Nioh, Horizon, Persona 5, NieR Automata…

  6. bon va falloir passer encore a la caisse ! entre horizon , Nier , la switch , Zelda , bomberman , Nioh (que je galère grave dés le début mais il est excellent) sniper 4 (allez savoir pourquoi je l’ai acheté, mais bien cool celui la )

  7. 29h de durée de vie, c’est beaucoup trop long. Je vais mettre des mois à le terminer. Comme quoi on a pas tous les mêmes attentes pour jeu…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here