[Pré-co] Guide GTA V – Edition Spéciale Limitée

guide-gta5
J-22 avant la sortie de GTA V ! Comme des millions de joueurs j’attends le jeu (ultime) avec impatience et pour l’occasion je me suis fait plaisir. Il y a quelques mois, j’ai pré-commandé l’édition collector (apparemment épuisée depuis…) ainsi que le guide stratégique officiel. :cool:

Ce guide sera disponible à la sortie du jeu (ce n’est pas toujours le cas) le 17 septembre prochain en édition normale ainsi qu’en édition spéciale limitée. Une fois n’est pas coutume, ce bouquin réalisé par BradyGames et Rockstar Games sera disponible en Français grâce à Square Enix qui s’occupe de le distribuer en Europe.

L’édition normale comprendra :
- Un cheminement complet du mode solo avec une série de conseils stratégiques.
- Un portait détaillé des 3 héros du jeu (Michael, Franlin et Trevor)
- Une carte des missions pour identifier les obtectifs clefs
- Le détail complet des activités des missions secondaires et des mini-jeux
- Une carte du monde ultra détaillée.

L’édition spéciale limitée proposera en plus
- Une couverture rigide
- 32 pages d’artworks exclusivement réalisés pour le guide
- Une lithographie reprenant le visuel de la couverture

Comme vous pouvez vous imaginer, je piétine d’impatience à l’idée de mettre la main sur GTA V ! Tous les jours dans le métro,  je me prosterne devant les publicité mais je ne regarde plus de vidéos ni d’info sur le jeu pour garder un maximum de fraicheur.

Je vais jouer à GTA comme j’ai joué à tous les autres… à mon rythme, en foutant le bordel et en kiffant l’incroyable sentiment de liberté que propose la série. Le guide me permettra approfondir le jeu plus tard. Apparemment il y aura de quoi faire car l’édition spéciale limitée du bouquin est annoncée comme faisant 432 pages ! :shock:

 

 

[Unboxing et Impressions] Enceinte Nomade Beats by Dr. Dre Pill

Enceinte Nomade Beats by Dr. Dre Pill
Après avoir envahi la planète avec ses célèbres casques, Dr. Dre (dont on attend toujours l’album Detox depuis 2004…) déboule avec son nouveau remède, la Beats Pill:cool:

J’ai le plaisir de tester cette enceinte nomade depuis plusieurs jours maintenant et je profite de l’occasion pour vous présenter un unboxing de la bête ainsi que mes premières impressions.

Enceinte Nomade Beats by Dr. Dre Pill
Comme toujours avec les produits Beats, on a le droit à un emballage de grande qualité. Jamais une pilule n’a reposé dans un tel écrin ! La boite est jolie, il y a un petit aimant qui sert de fermeture, le carton est ultra agréable au toucher… C’est tellement beau et soigné que j’ai presque eu envie de la ranger et de la déballer une deuxième fois. ;-)

Enceinte Nomade Beats by Dr. Dre Pill
Niveau packaging et idées originales, la marque sait y faire. L’enceinte en forme de pilule est protégée… dans une plaquette de pilule géante !

Enceinte Nomade Beats by Dr. Dre Pill
Le compartiment accessoires de la Pill contient un câble USB, un câble audio, une prise électrique, un mini mousqueton (pour péter la gueule du mec qui essayerait de vous la voler), une notice, un catalogue de la marque et un sticker.

Même si par définition, cette enceinte nomade n’a pas vocation à rester branchée sur le secteur en permanence, je trouve dommage que le câble USB soit un peu court puisqu’il mesure seulement 90cm de long. Ça oblige a déplacer l’engin au moment de la charger quand il repose principalement sur une étagère par exemple. :roll:

Enceinte Nomade Beats by Dr. Dre Pill
La Beats Pill se cache dans une petite pochette blanche semi rigide qui la protège lors des transports. Elle est malheureusement trop petite pour accueillir les accessoires essentiels (prise et câble) mais elle est très pratique et a le mérite d’exister… Lorsque je fais des unboxing de matos électronique, je me plains souvent de l’absence d’accessoires mais là au moins je suis servi !

Enceinte Nomade Beats by Dr. Dre Pill
Vendue entre 170 et 200€ dans le commerce, la Beats Pill est une enceinte nomade de 19 cm de long sur 5 cm de large qui pèse environ 320g. Compacte et légère, elle peut se transporter véritablement partout sans problème. Son design ressemble à une pilule géante, une grosse saucisse ou à un sex toy (entourez la mention de votre choix). :smile:

Perso, je trouve que son look est à la fois original et discret. En fonction de la couleur choisie (noir, blanc ou rouge), l’enceinte s’intègre parfaitement dans un intérieur sans se faire remarquer. En tous les cas avec mes meubles blancs ça passe nickel !

Enceinte Nomade Beats by Dr. Dre Pill
L’enceinte s’allume par le biais du bouton « power » placé à l’arrière. Des petits « bips » dignes de R2-D2 indiquent l’allumage et la connexion. Le logo Beats en façade s’illumine alors en rouge pour symboliser la mise en marche de l’appareil. Le son se règle à l’aide des deux boutons sur le dessus. Le logo sert également de bouton pour associer les appareils à l’aide de la fonction Bluetooth.

Ce qui est vraiment intéressant avec ce produit, c’est la simplicité d’utilisation. L’enceinte gère le NFC et il a donc fallu l’équivalent d’un simple « contact » pour activer une connexion permanente avec mon Smartphone (le Xperia Z). La Beats Pill peut se rappeler jusqu’à 8 appareils Bluetooth différents. A noter la présence d’une micro en façade pour transformer la Pill en kit main libre lors d’un appel téléphonique.

Enceinte Nomade Beats by Dr. Dre Pill
A l’arrière de la saucisse pilule,  on trouve une entrée et une sortie audio, un voyant Bluetooth, le logo NFC pour symboliser l’emplacement de synchronisation et la prise pour le câble micro USB. Même si le bouton « power » est facilement accessible, je trouve dommage de l’avoir placé à l’arrière.

Dotée d’une batterie dont la durée avoisine les 7h, la Beats Pill est une enceinte nomade au rendu surprenant. De la part de Beats, je m’attendais à des basses de folies prêtes à réveiller les morts mais il n’en est rien, c’est même plutôt l’inverse ! Les aigues et les médiums sont très en avant et les basses sont ultra discrètes. A noter également qu’il faut rester raisonnable sur le volume sinon l’enceinte à tendance à saturer. :roll:

Doté d’un design séduisant et d’une finition sans faille, la Beats Pill est une enceinte nomade vraiment sympathique ! Le son est clair et puissant mais ce n’est pas avec elle que vous allez faire râler le voisin du dessus à cause des basses. De mon coté je l’utilise principalement pour écouter de la musique dans des petites pièces (les chambres et surtout la salle de bain). Avant je déplaçais mon laptop et c’était nettement moins pratique… ;-)

Pour finir, je n’ai pas résisté à vous mettre la petite pub (featuring Emily Ratajkowski) qui tourne en boucle actuellement sur les chaines musicales. Emily et ses copines nous montrent que l’on peut se servir des Beats Pill comme jumelles et comme altères !

[Unboxing] Pack de Démarrage Disney Infinity

[Unboxing] Pack de Démarrage Disney Infinity
Aujourd’hui, je vous propose une très belle avant première avec l’unboxing du Starter Pack de Disney Infinity. Le jeu est sorti il y a quelques jours aux USA et il débarquera en France le 19 septembre prochain (il a été reporté à la dernière minute en Europe). :cool:

A l’instar du Skylanders d’Activision, Disney Infinity est un jeu vidéo qui fonctionne avec des figurines à collectionner. Il sera donc vendu sur PS3, Xbox 360, Wii et Wii U uniquement sous la forme d’un pack de démarrage (entre 59 et 69€ selon la version) qui comprendra le jeu et différents accessoires pour le faire fonctionner.

[Unboxing] Pack de Démarrage Disney Infinity
Ce pack se compose d’une belle grosse boite avec un volet transparent qui laisse apercevoir les 3 figurines vendues avec. Le packaging est beau et les couleurs se démarquent bien de la concurrence. Il ne devrait pas y avoir d’erreur possible. ;-)

[Unboxing] Pack de Démarrage Disney Infinity
A l’intérieur, on trouve donc un mode d’emploi complet, une notice de sécurité (ne pas manger les figurines !) et une carte comportant un code exclusif à activer sur le site web Disney Infinity.

[Unboxing] Pack de Démarrage Disney Infinity
Le portail qui permet d’activer les figurines à l’écran est appelé ici « lecteur Disney Infinity ». Il mesure 17 cm de long sur 18 de large et fait seulement 1,5 cm d’épaisseur ! Il est composé de 3 emplacements : 2 ronds pour les figurines et une forme hexagonale pour les trophées aventures.

[Unboxing] Pack de Démarrage Disney Infinity
Le lecteur est alimenté par le biais de l’UBS de la console. Le câble fait seulement 1m80 de long. C’est un peu court à mes yeux. J’utilise toujours le 1er portail sans fil de Skylanders et j’ai l’habitude de jouer avec les figurines proche de moi. Là je pense que je vais devoir investir dans une rallonge USB. :roll:

[Unboxing] Pack de Démarrage Disney Infinity
Le pack de démarrage de Disney Infinity contient un « Power Disk » circulaire ou hexagonal qui est séléctionné de façon aléatoire. J’ai eu celui de Volt qui donne plus de force et de vitesses aux personnages. Certains Power Disk permettent de débloquer des objets pour la Toy Box (voir ma présentation du jeu ici). Pour l’activer les Power Disks, il faut les déposer sur le lecteur et placer une figurine par dessus.

La boite contient également Trophée Infinity. C’est l’espèce de forme transparente qui active les packs aventures. Celui ci a la particularité d’activer 3 mondes différents : Celui de Monsters & Cie, celui de Pirates des Caraïbes et celui des Indestructibles.

[Unboxing] Pack de Démarrage Disney Infinity
Le jeu est bien évidemment indispensable pour faire fonctionner l’ensemble. La jaquette montre la première salve de figurines qui va envahir les rayons des magasins français dans 3 semaines.

[Unboxing] Pack de Démarrage Disney Infinity
Le pack de démarrage contient également les 3 premières figurines du jeu. Jack Sparrow de « Pirates des Caraïbes », …

[Unboxing] Pack de Démarrage Disney Infinity
M. Indestructible du film « Les Indestructibles », …

[Unboxing] Pack de Démarrage Disney Infinity
et Sulli de « Monstres et Cie ». C’est ce dernier qui est mon préféré du lot mais je trouve qu’il se sent déjà un peu seul sans son copain Bob… Ha c’est bien fait Disney Infinity;-)

Figurines, lecteur, power disk… tous les éléments disponibles dans Le Pack de démarrage de Disney Infinity sont de grande qualité (dommage tout de même pour la longueur de cable du lecteur…). En les ayants en main, on sent clairement que Disney a soigné ses produits. Le look des figurines est un peu particulier au début mais il a le mérite d’unifier les univers et de permettre une belle homogénéité à l’écran.

Après avoir fait la mise à jour 1.03 qui corrige les bugs de lancement (…), j’ai attaqué le jeu avec ma fille hier soir. En ouvrant la boite sa première question a été « Papa, elle est où Raiponce ? ». :smile: Elle s’est vite consoler en découvrant l’univers de Disney  qui se déroulait devant elle en jeu vidéo (l’intro est vraiment géniale !). Je suis très satisfait de pouvoir partager cette nouvelle aventure vidéo-ludique avec elle et je vous prépare un test complet de Disney Infinity dans les prochain jours à venir…

[Compte Rendu] Conférence PlayStation de la Gamescom 2013

[Compte Rendu] Conférence PlayStation de la Gamescom 2013
La conférence annuelle PlayStation de la Gamescom s’est déroulée hier soir à Cologne en Allemagne. Avec 3 consoles dont un lancement en fin d’année, on peut dire que l’événement était attendu au tournant. En plus d’être particulièrement longue et soporifique (comme d’habitude chez PlayStation) nous avons assisté à une conférence particulièrement dense avec des dizaines d’annonces de nouveaux jeux !

Pour y voir un peu plus clair, je vous propose une recap par plateforme ainsi qu’ un point sur les éléments clefs à retenir avec un maximum de vidéo pour chaque jeu. :cool:

[Compte Rendu] Conférence PlayStation de la Gamescom 2013
PlayStation 3 :
- Annonce de LittleBigPlanet Hub, un jeu en free to play vec un coté social à télécharger sur le PSN.
- Gran Turismo 6 sortira le 6 décembre sur PS3. Annonce de Vision GT, un partenariat avec de grande marques qui créeront des véhicules spécialement pour le jeu.
- En septembre, Assassin’s Creed 3 sera « offert » sur le PlayStation Plus.
- La PS3 12go passe à 199€ dans toute les bonnes crémeries
- Annonce du bundle PS3 + GTA V. Avec une copie du jeu, une PS3 500gb, un casque Pulse spécialement designé et une offre de -70% sur un titre Rockstar Games en téléchargement.
- Les joueurs PS3 qui acheteront Battlefield 4, Assassin’s Creed IV, Call of Duty : Ghosts, et Watch Dogs auront le droit à une réduction conséquente sur l’achat de la version PS4.

[Compte Rendu] Conférence PlayStation de la Gamescom 2013
PS Vita :

- A la surprise générale, Borderlands 2 a été annoncé sur PS Vita.
- Murasaki Baby annoncé sur PS Vita. C’est pour moi le coup de cœur de la soirée, je me suis passé le sympathique trailer 3 fois… :o
- Hotline Miami 2 annoncé sur PS Vita et PS4. Le lancement se fera en exclusivité sur ces deux plateformes.
- Le jeu PC Rogue Legacy a été annoncé sur PS Vita et PS4 pour 2014.
- BIG FEST est un jeu de gestion dans lequel le joueur devra organiser des concerts. Le jeu aura la forme d’un free to play.
- La PS Vita passe à 199€.
- Les cartes mémoires PS Vita baisse de prix.
- La PS Vita sera proposée dans 3 nouveaux bundles « MEGA PACK ».

Cross-plateform :
- Helldivers débarquera sur PS3, PS Vita et PS4 en 2014. C’est un shooter (jusqu’à 4 en coop) réalisé par le studio Arrowhead Game Studios (Magicka).
- FEZ annoncé sur PS3, PS Vita et PS4
- The Binding of Isaac: Rebirth sortira sur PS3, PS Vita et PS4 et PS Vita en début d’année 2014
- Minecraft sera disponible au lancement de la PS4. L’exclusivité console réservée à MS saute donc au passage. Le jeu sera également disponible sur PS3 et  PS Vita !

[Compte Rendu] Conférence PlayStation de la Gamescom 2013
PlayStation 4 :
- Shuhei Yoshida  démarre la conférence par une présentation live (à confirmer) du dashboard de la PS4. Oui ça va sacrément nous changer du XMB ! :smile:
- Le mythique Shadow of the Beast aura le droit à une remake PS4 qui sera fera apparemment sous la forme de jeu d’action en 3D.
- Nouveau trailer pour inFamous : Second Son qui permettait de découvrir les pouvoirs du feu et de l’électricité.
- Annonce de Rime un jeu un jeu du studio Tequila Works (Deadlight) qui fait cruellement penser à ICO.
- « Everybody’s Gone to the Rapture » n’a rien à voir avec Bioshock, c’est un projet du studio The Chinese Room. Le teaser ne nous a pas montré grand-chose.
- Annonce de Resogun, un shooter vertical réalisé par Housemarque


- Présentation du mode multijoueurs de Killzone : Shadow Fall. Je vous invite a regarder le trailer, le jeu va envoyer du pâté ! :shock:
- PlayStation a signé un partenariat avec Twitch qui permettra aux utilisateurs de PS4 de partager ses parties sur la célèbre plateforme de streaming.
- La DualShock 4 de la PS4 sera disponible au lancement dans les colories « Magma Red » et « Wave Blue »
- La PS4 accueillera au lancement un « Charging station » et stand vertical.
- La PS4 sortira le 29 novembre en Europe et le 15 novembre aux USA. Le lancement se fera sur un total de 42 pays. Une date de lancement stratégique juste avant noel…
- Selon PlayStation, la PS4 aurait déjà reçue plus d’1 million  de pré-commandes !

Divers :
- Ubisoft travail sur un film Watch Dogs en collaboration avec Sony Pictures
- Confirmation du film Gran Turismo également chez Sony Pictures
- La chaîne Game One (représente !) et son service de replay seront bientôt disponibles sur l’ensemble des plates-formes PlayStation.

Comme vous pouvez le constater la conférence était sacrément chargée ! PlayStation a multiplié les annonces de jeux et de partenariats. Le géant japonais a laissé une grande place aux jeux indépendants qui semblent être une pièce stratégique de la bataille qu’il livre contre Microsoft. De mon coté, même si je regrette l’absence de Naughty Dog, j’ai eu ce que j’attendais : des annonces de nouveaux PS Vita et la date de sortie de la PS4. ;-)

#EvilReborn : Ma PS3 est-elle possédée ???

[Teasing] #EvilReborn : Ma PS3 est-elle possédée !
Ce que je vais vous raconter va vous sembler étrange… je crois que ma PS3 est possédée ! :shock:

Il m’arrive souvent de m’endormir sur le canapé la manette à la main lorsque je joue la nuit (que le jeu soit bon ou mauvais…). C’est en me réveillant pour aller me coucher que j’ai aperçu pendant à peine deux secondes une sorte d’étrange fumée noire qui sortait de ma console et de ma télé !

Je ne vais pas vous mentir… j’ai flippé ! J’ai cru à un incendie mais la fumée a disparue comme par enchantement ?! Pas de trace ni d’odeur, rien ! Ok, mon matos commence à dater, j’ai une PS3 60gb de la grande époque et un écran LCD acheté en 2007 mais quand même ! Je n’ai jamais vu un truc pareil !

Le lendemain j’ai cherché sur le net pour voir si j’étais le seul à avoir eu ce phénomène et j’ai trouvé la vidéo flippante de ce joueur anonyme qui s’est filmé en dormant devant sa console (heureux de voir que je ne suis pas le seul qui s’endort devant sa console…).

Le type a posté une deuxième vidéo quelques jours plus tard. Elle est encore plus angoissante que la précédente car le phénomène semble avoir de l’effet sur sa gamine ! Du coup j’ai interdit à ma fille de s’approcher de la télé. Elle boude un peu mais bon, je n’ai pas envie de la retrouver debout la nuit scotchée devant la télé avec la tronche de Linda Blair dans l’Exorciste ! :x

Avez-vous remarqué ce phénomène sur votre console !? Ma PS3 est-elle possédée ? Connaissez vous un exorciste spécialisé en console de salon ? Dois-je m’inquiéter pour ma santé mentale ?

En tous les cas, je vous conseille de surveiller votre PS3 !

Article sponsorisé

[Test] Saints Row 4 sur PS3

ps3-saints4-05
Après la triste mort de THQ, Saints Row IV et son studio Volition ont été repris par Deep Silver/Koch Media. L’éditeur se risque à faire une sortie juste avant le prochain GTA son modèle d’origine en matière d’open world. Bon, il faut dire que la saga Saints Row a bien évolué depuis son lancement et que les deux jeux n’ont finalement plus grand-chose à voir…

Scénario / ambiance :
Saints Row 4 enchaine directement sur la folie furieuse qui avait conclu le 3e volet. Le joueur se retrouve donc projeté dans la peau du président des USA (rebaptisés en Saints-Unis d’Amériques huhu). Un mandat qui n’est pas de tout repos puisqu’il doit subir une attaque extraterrestre qui anéantie carrément notre bonne vieille planète terre ! Les aliens ont reconstitué la ville de Steelport sous forme de simulation (à la Matrix) pour y garder prisonnier les humains les plus dangereux. Se rendant compte de la supercherie, le héros décide de reprendre le contrôle de la simulation et de libérer ses amis afin d’aller botter le cul des aliens. Les développeurs de Saints Row 4 vont loin… très loin dans le délire quitte à perdre une partie des fans en route. De mon côté, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher au changement de cap. Je n’avais rien lu ni-vu sur le jeu avant et je peux vous dire qu’il m’a fallu plusieurs heures pour m’en remettre. :shock:

Réalisation :
« On prend les mêmes et on recommence » tel pourrait être la doctrine utilisée par le studio Volition pour Saints Row 4. Le jeu est à tout point identique au 3e volet sauf qu’il se déroule à 95%… dans le noir !? Ce choix esthétique discutable sert de cache misère pour masquer le peu d’évolution graphiques qu’il y a eu entre les deux jeux. Plus ennuyeux, cette obscurité permanente nuit parfois à la visibilité lors des affrontements. Heureusement, le studio maitrise le moteur graphiques et même si la caméra à parfois tendance à faire des siennes en intérieur, dans la partie « open world », le jeu reste bien fluide que ce soit à grande vitesse ou lors des affrontements dantesques (attendez vous à une sacré bordel).

Jouabilité :
Exit la guerre des gangs, les braquages et autres joyeusetés propres à la série, ici on se retrouve dans un jeu à mi-chemin entre inFamous et DC Universe Online (le coté MMO en moins, bien évidemment). Et oui c’est difficile à croire au début mais le Super-Président se trouve doté de super pouvoirs ! Il court aussi vite que Flash, plane dans les airs comme Batman, s’écrase comme un Flamby, s’enflamme comme La Torche Humaine… Les voitures, les motos, les hélicos, les avions… ne servent donc plus à rien ! Une fois de plus, c’est hyper déroutant au début surtout quand on ne s’y attend pas ! Les armes extraterrestres délirantes (mention spéciale au Dub Step Gun !) et les supers pouvoirs se débloquent au fur et à mesure de la progression dans le jeu. Ce super équipement est très plaisant à utiliser et chaque joueur devrait y trouver son compte. De mon côté, j’ai adoré sauter d’immeuble en immeuble comme Hulk et exploser la gueule des aliens à l’aide de boules de feu. Tout cet attirail peut sembler disproportionné mais il est bien utile pour lutter contre les aliens et leurs p*tain de robots terminator ! :x

ps3-saints4-06

Durée de vie :
L’objectif de Saints Row 4 est de libérer ses potes (que l’on peut appeler à la rescousse à n’importe quel moment) et de reprendre peu à peu le contrôle de la ville à travers des centaines de missions toutes plus délirantes les unes que les autres. Bourrées de clins d’oeils et de références elles sont très plaisantes à jouer mais on ne peut malheureusement pas les refaire à tout moment. En alternant quêtes principales, quêtes secondaires et collecte des Clusters (il y en a 1255 !) il m’a fallu environ 18h pour terminer le jeu. Il faut compter une bonne 40aine d’heure pour venir à bout de l’ensemble. A noter qu’il est possible de faire intervenir un joueur dans la partie (en ligne avec un p*tain de online pass…) afin de faire les missions en coop.

Bande son :
Saints Row IV brille par une bande son du tonnerre ! L’ambiance est phénoménale et es doubleurs s’en donnent vraiment à cœur joie ! Dommage que leur travail soit parfois gâché par une manque de synchronisation à l’écran… Les radios sont accessibles même sans rentrer dans les véhicules (preuve ue le studio sait que les joueurs ne vont peu ou pas les utiliser). Mentions spéciales aux titres cultes et souvent kitchs qui accompagnent les moments de bravoure !

Conclusion :
Saints Row 4 est un épisode complétement déjanté qui pousse le délire très loin (peut être trop loin à mon gout). Malgré les bonnes idées et les bonnes vannes, ce 4e volet n’arrive pas à détrôner le plaisir de jeu et le sentiment de liberté que j’ai éprouvé dans Saints Row The Third. Difficile également de faire disparaitre le sentiment que le studio fait du neuf avec du vieux. Saints Row 4 n’en reste pas moins un véritable défouloir avec une durée de vie conséquente que je recommande avant tout aux joueurs fans de super héros (en cuir et en latex) et aux fans avertis. :roll:

Ma note : 14/20

114e Trophée Platine : Under Defeat HD

114e Trophée Platine : Under Defeat HD
Je profite de mes derniers jours de congés pour faire tourner ma PS3 à plein régime. :smile: Cette fois, je me suis attaqué à version européenne d’Under Defeat HD achetée il y a quelques semaines à petits prix chez nos voisins anglais.

Avis sur le jeu :
Référence en matière de shoot em up sur bornes d’arcade et sur Dreamcast, Under Defeat a eu le droit à un portage/remake HD sorti en 2012 sur PS3 et Xbox 360. Cette version contient le jeu au format d’origine ainsi qu’une version améliorée en 16/9 baptisée «Ordre Nouveau». Une fois n’est pas coutume le jeu est même sorti quelques mois plus tard en Europe. Pas d’édition limitée comme au Japon mais une édition Deluxe avec artbook numérique, CD de la bande son (non présent dans mon jeu UK ?!) ainsi qu’un hélicoptère exclusif. Graphismes ultra léchés, gameplay millimétré, musiques d’enfer, plaisir de jeu… Under Defeat HD frôle la perfection. Dommage que la galette ne propose pas de vrais nouveaux niveaux bonus ni de mode en ligne (coop ou compétitif). Même si il est exigeant (c’est un shmup après tout…) Under Defeat a l’avantage de rester tout de même accessible aux non-initiés qui peuvent se faire la main dessus sans frustration.

Durée du platine :
En jouant à mon rythme avec l’aide des astuces disponibles sur le net, il m’a fallu environ 7-8h pour obtenir le trophée platine. En tout, il faut finir le jeu 6 fois (facile, normal et difficile). En rushant et en bourrinant comme un porc à deux joueurs ou à l’aide d’une seconde manette je pense que l’on peut facilement l’obtenir en 5h. :roll:

Difficulté du Platine :
Avec les crédits illimités déblocables après 8h passé sur les deux modes de jeu, le trophée platine devient très accessible même quand on n’est pas habitué à ce genre de titres. De mon côté, j’ai seulement galéré sur le trophée « Top Gun » (finir un niveau en detruisant 100% des ennemis) et « Stock de Munitions » qui consiste à terminer un niveau avec 6 bombes. J’ai dû m’y reprendre à plusieurs reprises et je l’ai obtenu sur le niveau 1-2 en mode facile.

Guides, trucs et astuces :
- Pour débloquer les crédits illimités, il suffit de jouer 8h sur le mode « arcade » et 8h sur le mode « ordre nouveau ». Vous pouvez également lancer la partie et rester en pause pendant 8h pour faire la manip. Attention de bien revenir au menu principal pour valider le déblocage.
- Il est possible de changer d’hélicoptère en allant dans le menu « sélection du personnage » présent dans le menu principal
- J’ai utilisé l’hélico VKL6.02(A) P pendant tout le jeu. Il est plus gros que la normal mais son tir concentré permet de venir plus facilement à bout des ennemis les plus résistants.
- Impossible d’avoir le trophée « Top Gun » sur le niveau 1-1 du mode « Arcade » je le terminais toujours à 91% ?! Je l’ai obtenu sur le niveau 1-1 du mode « Arcade Extra ».
- Pensez à jeter un œil à la galerie bonus. Dans la zone « autres » il y a les visuels créé pour l’édition limitée japonaise.

Conclusion :
Under Defeat HD est un remakes/portages HD très réussi qui permet de profiter de ce grand classique dans des conditions optimales ! Quasiment introuvable dans les grandes enseignes de jeux vidéo, vous pouvez vous le procurer pour une 20aine d’euros sur le net. J’ai pris beaucoup de plaisir à platiner ce jeu (l’icone du trophée est superbe ! ) et je pense que je m’attaquerai à la version japonaise prochainement car il y a un second trophée platine à la clef. ;-)

[Concours] 200 Contremarques de Cinéma à Gagner !

[Concours] 200 Contremarques de Cinéma à Gagner !
Pour son opération « La Rentrée Cinéma BNP Paribas » qui aura lieu du 11 au 17 septembre 2013, la BNP Paribas s’associe une nouvelle fois avec votre serviteur afin de vous permettre de gagner 200 contremarques de cinéma ! :cool:

Une contremarque de cinéma est un bon donnant droit à une place de cinéma à 3,50€ (au lieu des tarifs classiques) valable la semaine du 11 au 17 septembre à toutes les séances et pour tous les publics (hors majoration pour les films en 3D, en Imax, séances spéciales…).

Pour remporter vos places, il suffit d’être dans les premiers (100 lecteurs du blog recevront 2 contremarques par courrier) à cliquer sur le Widget ci-dessous !

Il va donc falloir être rapide !
3,2,1 Prêt… feu… partez ! Bons films ! ;-)

Scroll To Top