114e Trophée Platine : Under Defeat HD

114e Trophée Platine : Under Defeat HD
Je profite de mes derniers jours de congés pour faire tourner ma PS3 à plein régime. :smile: Cette fois, je me suis attaqué à version européenne d’Under Defeat HD achetée il y a quelques semaines à petits prix chez nos voisins anglais.

Avis sur le jeu :
Référence en matière de shoot em up sur bornes d’arcade et sur Dreamcast, Under Defeat a eu le droit à un portage/remake HD sorti en 2012 sur PS3 et Xbox 360. Cette version contient le jeu au format d’origine ainsi qu’une version améliorée en 16/9 baptisée «Ordre Nouveau». Une fois n’est pas coutume le jeu est même sorti quelques mois plus tard en Europe. Pas d’édition limitée comme au Japon mais une édition Deluxe avec artbook numérique, CD de la bande son (non présent dans mon jeu UK ?!) ainsi qu’un hélicoptère exclusif. Graphismes ultra léchés, gameplay millimétré, musiques d’enfer, plaisir de jeu… Under Defeat HD frôle la perfection. Dommage que la galette ne propose pas de vrais nouveaux niveaux bonus ni de mode en ligne (coop ou compétitif). Même si il est exigeant (c’est un shmup après tout…) Under Defeat a l’avantage de rester tout de même accessible aux non-initiés qui peuvent se faire la main dessus sans frustration.

Durée du platine :
En jouant à mon rythme avec l’aide des astuces disponibles sur le net, il m’a fallu environ 7-8h pour obtenir le trophée platine. En tout, il faut finir le jeu 6 fois (facile, normal et difficile). En rushant et en bourrinant comme un porc à deux joueurs ou à l’aide d’une seconde manette je pense que l’on peut facilement l’obtenir en 5h. :roll:

Difficulté du Platine :
Avec les crédits illimités déblocables après 8h passé sur les deux modes de jeu, le trophée platine devient très accessible même quand on n’est pas habitué à ce genre de titres. De mon côté, j’ai seulement galéré sur le trophée « Top Gun » (finir un niveau en detruisant 100% des ennemis) et « Stock de Munitions » qui consiste à terminer un niveau avec 6 bombes. J’ai dû m’y reprendre à plusieurs reprises et je l’ai obtenu sur le niveau 1-2 en mode facile.

Guides, trucs et astuces :
- Pour débloquer les crédits illimités, il suffit de jouer 8h sur le mode « arcade » et 8h sur le mode « ordre nouveau ». Vous pouvez également lancer la partie et rester en pause pendant 8h pour faire la manip. Attention de bien revenir au menu principal pour valider le déblocage.
- Il est possible de changer d’hélicoptère en allant dans le menu « sélection du personnage » présent dans le menu principal
- J’ai utilisé l’hélico VKL6.02(A) P pendant tout le jeu. Il est plus gros que la normal mais son tir concentré permet de venir plus facilement à bout des ennemis les plus résistants.
- Impossible d’avoir le trophée « Top Gun » sur le niveau 1-1 du mode « Arcade » je le terminais toujours à 91% ?! Je l’ai obtenu sur le niveau 1-1 du mode « Arcade Extra ».
- Pensez à jeter un œil à la galerie bonus. Dans la zone « autres » il y a les visuels créé pour l’édition limitée japonaise.

Conclusion :
Under Defeat HD est un remakes/portages HD très réussi qui permet de profiter de ce grand classique dans des conditions optimales ! Quasiment introuvable dans les grandes enseignes de jeux vidéo, vous pouvez vous le procurer pour une 20aine d’euros sur le net. J’ai pris beaucoup de plaisir à platiner ce jeu (l’icone du trophée est superbe ! ) et je pense que je m’attaquerai à la version japonaise prochainement car il y a un second trophée platine à la clef. ;-)

[Concours] 200 Contremarques de Cinéma à Gagner !

[Concours] 200 Contremarques de Cinéma à Gagner !
Pour son opération « La Rentrée Cinéma BNP Paribas » qui aura lieu du 11 au 17 septembre 2013, la BNP Paribas s’associe une nouvelle fois avec votre serviteur afin de vous permettre de gagner 200 contremarques de cinéma ! :cool:

Une contremarque de cinéma est un bon donnant droit à une place de cinéma à 3,50€ (au lieu des tarifs classiques) valable la semaine du 11 au 17 septembre à toutes les séances et pour tous les publics (hors majoration pour les films en 3D, en Imax, séances spéciales…).

Pour remporter vos places, il suffit d’être dans les premiers (100 lecteurs du blog recevront 2 contremarques par courrier) à cliquer sur le Widget ci-dessous !

Il va donc falloir être rapide !
3,2,1 Prêt… feu… partez ! Bons films ! ;-)

[Unboxing] Tales of Xillia : Edition Day One PS3

[Unboxing] Tales of Xillia : Edition Day One PS3
C’est Namco Bandai qui ouvre le bal des grosses sorties de l’été avec l’arrivée de Tales of Xillia sur PS3. Généralement frileux pour localiser ses RPG en occident, l’éditeur nippon s’est fait violence en distribuant carrément trois éditions de Tales of Xillia. Une édition collector incluant un artbook grand format et une figurine (un peu cheap) ainsi qu’une édition Day One qui sera ensuite remplacée par une édition standard.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir cet fameuse édition Day One que je me suis procuré sur amazon.fr. Vendue dans le commerce à 59,99€, le site marchant la proposait à seulement 48€ avec deux bonus de pré-commande ! :smile:

[Unboxing] Tales of Xillia : Edition Day One PS3
L’édition Day One de Tales of Xillia se compose donc d’un petit boitier cartonné blanc brillant au rendu très classe. Une fois n’est pas coutume, il arbore la même illustration que celle utilisée pour la jaquette japonaise. L’ensemble est très fin et sans lire le verso, on a du mal à imaginer qu’il contient un livret bonus. La jaquette du jeu est identique à celle du boitier, c’est dommage…

[Unboxing] Tales of Xillia : Edition Day One PS3
A l’intérieur, on trouve donc le jeu (youhou !), un livret noir et blanc, un code pour le club Namco Bandai et une OST du jeu au format CD (oh yeah !). C’est une compilation de 12 titres sélectionnés par l’équipe du jeu.

[Unboxing] Tales of Xillia : Edition Day One PS3
Le character book se cachait au fond du boitier cartonné. C’est un petit bouquin de 40 pages au format DVD qui présente chaque personnage à travers une bio et 5-6 pages d’illustrations.

[Unboxing] Tales of Xillia : Edition Day One PS3
Milla Maxwell est une vraie déesse et j’ai bien entendu commencé l’aventure directement avec elle ! :o Je vous donnerais mon avis sur le jeu dans les jours à venir. Pour le moment je n’ai que 2-3h de jeu au compteur.

[Unboxing] Tales of Xillia : Edition Day One PS3

En bonus de pré-commande amazon.fr offrait un code pour télécharger deux costumes ainsi qu’un thème PS3 Tales Of Xillia. Il est ainsi possible de déguiser Jude en Cress Albane de Tales of Phantasia et Milla en Stahn Aileron de Tales of Destiny. Chaque costume est associé à une musique spécifique lorsqu’il est porté en combat.

[Unboxing] Tales of Xillia : Edition Day One PS3
En bonus de dernière minute (il n’était pas présent lorsque j’ai fait mon billet pré-commande), j’ai reçu un magnet de Teepo l’espèce de bestiole violette et rose présente dans le jeu. J’aurais préféré le superbe steelbook offert chez Micromania mais je ne vais pas me plaindre vu la différence de prix…

Petit remarque relou perso pour finir… N’oubliez pas que c’est un petit miracle de voir Tales of Xillia débarquer en occident avec des sous titres en français (bon ok, c’est de la VO anglaise mais quand même !). Si vous voulez que Namco Bandai et d’autres éditeurs accélèrent la localisation des jeux japonais en Europe, c’est l’occasion de le faire savoir en ne passant pas à coté d’une édition aussi attractive ! ;-)

113e Trophée Platine : Army of Two : Le Cartel du Diable

113e Trophée Platine : Army of Two : Le Cartel du Diable
Après avoir enchainé Remember Me et LEGO Chima, je cherchais un jeu bas du front sans objet à collecter car ça commence à me gonfler de tourner en rond sur les maps à chercher ce genre de conneries. :lol: Alors j’ai jeté mon dévolu sur Army of Two : Le Cartel du Diable un jeu sorti en mars dernier.

Avis sur le jeu :
Prometteuse sur le papier, la série Army of Two n’a jamais réussi à décoller. Le premier jeu était pas mal mais perfectible, le second était une daube et le troisième est malheureusement… OUBLIABLE. Ne sachant plus quoi faire pour relever le niveau descendu bien bas dans le 2e volet, les développeurs ont eu l’idée de remplacer le duo d’origine par deux nouveaux héros sans aucun charisme. Les vannes pourrie et le coté buddy movie qui faisait le charme de la série ont disparu au profit d’un jeu fade et sans saveur. Les armes sont toujours personnalisables mais elles manquent cruellement de feeling. Du coup, on enchaine les niveaux en bourrinant dans tous les sens car les décors sont en partie destructibles. La jauge d’agro est toujours de la partie (un multiplicateur qui rend invincible pendant quelques minutes), c’est le seul élément qui différencie le soft de la concurrence.

Durée du platine :
Le trophée platine de Army of Two : Le Cartel du Diable s’axe principalement sur le mode solo. Deux runs sont nécessaires : un en mode normal et un second en mode Dément (extrême). Tout dépend de votre habitude à jouer à ce genre de jeu mais moi ça m’a pris environ 15h pour obtenir le précieux.

Difficulté du Platine :
Le seul gros challenge de ce trophée patine (noté 4/10 en difficulté sur PS3 Trophies) consiste à terminer le jeu en mode dément. Rien d’extraordinaire dans l’ensemble mais il se corse sévèrement lors des 3 derniers niveaux. De mon côté j’en ai vraiment chié sur le chapitre 48 avec les mecs qui déboulent de tous les côté quand on est coincé sur la terrasse et sur le passage avec les soldats d’Elite du chapitre 49. :x

Guides, trucs et astuces :
- J’ai utilisé le chapitre 17 pour farmer la majorité des trophées que je n’ai pas obtenu « naturellement » dans le mode solo. En mode normal, ce chapitre se termine en 5 minutes environ. Il y a environ $ 13 000 à la clef (idéal pour acheter toutes les armes et tous les équipements) et il est possible de lancer 2 double overkill dans le niveau.
-  Je n’ai pas réussi à obtenir le trophée « Maître du combo » sans utiliser la méthode qui consiste à écraser le maximum d’ennemis en conduisant la voiture du chapitre 16. Ne loupez pas les 5-6 derniers mecs, c’est eux qui comptent !
- Il y a un glitch sur le trophée « Dégâts comptent double ». J’ai dû faire 260 kills pour l’obtenir au lieu des 200 requis.
- Pas d’amis dispo pour les trophées coop ? Pas grave, vous pouvez tous les faire avec une deuxième manette ! :cool:
- Vous pouvez suivre la progression de certains trophées dans les stats présentent sur le menu principal.

Conclusion :
Army of Two : Le Cartel du Diable est un jeu pop-corn qui manque cruellement d’ambition. Telle une série B de la TNT, il s’oublie instantanément un fois terminé. Le titre est intéressant pour les chasseurs de trophées qui veulent s’attaquer à un TPS sans trop de prise de tête. Dans l’ensemble, le jeu est sympathique mais je suis persuadé qu’il y a quelque chose de bien meilleur à faire avec cette série…

[Pré-commande] Ragnarok Odyssey Ace sur PS Vita

Ragnarok Odyssey Ace sur PS Vita
Avec plus de 100 heures de jeu au compteur, le full set de cartes et le trophée platine en poche, on peut dire que j’ai aimé et que j’ai rincé Ragnarok Odyssey. Alors forcément, je me suis intéressé à sa suite Ragnarok Odyssey Ace programmée pour le 29 aout prochain. :cool:

Toujours développé par Game Arts et édité par GungHo Online Entertainment, Ragnarok Odyssey Ace est la version améliorée du précédent jeu. Prévue également sur PS3 plus tard dans l’année sans date précise, cette version ajoutera : un nouveau type de gameplay nommé ACE Skill System, un scénario supplémentaire, un nouveau donjon, de nouvelles armures, de nouvelles armes, de nouvelles musiques (dont 2 titres signés Nobuo Uematsu) de nouveaux monstres, de nouveaux boss et tous les DLC parus sur le jeu d’origine.

Game Arts a annoncé que Ragnarok Odyssey Ace contiendra de nombreux « crossovers items » issues de Grandoa, Gravity Rush, Soul Sacrifice, Dead or Alive 5… On peut s’attendre a avoir des costumes et des armes encore plus variés que dans le précédent jeu.


Je suivais les news autour du jeu depuis plusieurs mois mais je dois vous avouer que c’est le trailer ci-dessus qui m’a définitivement convaincu. L’action, les musiques, les montres… il m’a rappelé les centaines de combats que j’ai eu le plaisir mener en solo et en coop en ligne l’an passé.

Comme pour le précédent jeu, je me suis pré-commandé la version Asia (chinoise) car elle intègrera les sous titres anglais et les voix japonaises (confirmé par Sony Computer Entertainment Asia). Je l’ai prise chez Play-Asia qui l’a propose à environ 32€.

A noter qu’il sera possible d’importer le personnage créé dans le précédent jeu. J’ai vraiment hâte de retrouver ma petite maid adorée… :smile:

50 Artworks de Dragon’s Crown (PS3 / PS Vita)

dragons01
Pendant que mon exemplaire de Dragon’s Crown voyage paisiblement lentement entre les USA et la France, je ronge mon frein en regardant les screenshots et les illustrations du jeu qui circulent en ce moment sur le net.

J’imagine que je ne suis pas le seul dans ce cas ! Peut-être attendez-vous même la sortie européenne qui devrait se faire au mois d’octobre ?! Alors c’est pourquoi je vous propose ce matin de découvrir 50 artworks déblocables dans le jeu.

dragons02
Jabba le Hutt peut aller se rhabiller ! o(〃^▽^〃)o

La bonne nouvelle c’est que Dragon’s Crown a reçu un excellent accueil au Japon puisqu’il était « Sold Out » dans de nombreux magasins peu importe la version. Le jeu est devenu le plus gros succès commercial de Vanillaware et a même permis de booster les ventes de PS3 et de PS Vita !

Souhaitons-lui le même succès aux USA et en Europe. Enjoy ! :cool:

[Achat] Livre Officiel du Film Pacific Rim

Livre du Film Pacific Rim
Bien qu’il ne soit pas dénué de défauts, j’ai vraiment kiffé Pacific Rim. Cette plongée dans la guerre qui oppose les Kaijus et les Jaegers m’a mis une bonne claque dans la tronche et je me suis senti comme un gamin face à l’écran de ciné (les années à mater Goldorak et autres animés avec des méchas durant mon enfance ont dû laisser des traces). ;-)

Bref, en attendant la sortie en Blu Ray, j’ai eu envie d’en apprendre un peu plus sur Pacific Rim en découvrant l’envers du décor. Pour cela, je me suis laissé tenter par le livre « Pacific Rim : Des hommes des machines et des monstres » paru en même temps que le film. Ce très bel ouvrage édité par Huggin & Munnin fait environ 160 pages. Il mesure environ 30 cm sur 26 cm et fait plus d’1 kilo ! « La faute » à une superbe couverture rigide et à un papier de haute qualité.

Livre du Film Pacific Rim
Le livre démarre par un avant propos signé Guillermo del Toro himself dans lequel il présente sa vision de Pacific Rim ainsi que le bouquin qu’il considère comme de véritables archives de son film. La première partie de l’ouvrage est consacrée à l’histoire et aux personnages. Ce n’est clairement pas la partie que j’ai préféré tant je les trouve fades et caricaturaux.

Livre du Film Pacific Rim
Nommée « les agités du sous marin » (huhu), la 2e partie est intégralement consacrée aux Jaegers, les mécha géants qui sont les véritables héros du film. Gipsy Danger est la tête d’affiche mais je préfère de loin le look de Striker Eureka (le blanc). Chaque robot géant à le droit à une présentation complète avec fiche signalétique, schéma et des artworks à tomber par terre !

Livre du Film Pacific Rim
« Pacific Rim : Des hommes des machines et des monstres » a la particularité d’être rempli de fac-similés détachables ! On y trouve des pages de carnet de notes de Guillermo del Toro, des autocollants (voir ci-dessus), des affiches grands formats, des croquis… et même les badges d’identification du Corps de Défence Pan Pacific (cf. celui de Mako Mori sur la 2e photo). Ça ne vaut pas la figurine à mon effigie (huhu) mais les petits extras rendent la lecture dynamique et pleine de surprises !

Livre du Film Pacific Rim
La 3e partie baptisée « le faire pour de vrai » permet de découvrir la production et le tournage du film. Elle s’attarde également sur les effets spéciaux, les accessoires et les décors.

Livre du Film Pacific Rim
Le bouquin se termine sur « simuler l’apocalypse » une partie où l’on retrouve la post production, les effets visuels, la 3D… et les Kaijus ! C’est ma partie préférée, je trouve que ces monstres venus d’ailleurs ont un look d’enfer. On a pas vraiment le temps de les scrutér dans le film tant l’action est omniprésente. Alors là, ça permet de les observer sous toutes les coutures.

Livre du Film Pacific Rim
C’est intéressant de découvrir que Guillermo del Toro a suivi la conception de très près avec une attitude proche d’un « dictateur » ! Il a décrété qu’il existerait seulement trois groupes de Kaijus : les crustacés, les lézards et les insectes. Pas de fourrure, pas de tentacules et pas de rouge. Chaque élément de la bestiole doit être utilisé comme une arme.

Livre du Film Pacific Rim
Si vous avez aimé Pacific Rim, je ne peux que vous recommander la lecture de « Pacific Rim : Des hommes des machines et des monstres » qui est en plus intégralement traduit en français (c’est assez rare pour le souligner !). Il vous permettra de disséquer le blockbuster de l’été au sens propre comme au sens figuré ! ;-)


Si vous souhaitez découvrir d’autres visuels du film, je vous invite à jeter un oeil à ce module en ligne pas mal foutu du tout !

PS Vita – Mise à Jour Firmware 2.60

PS Vita – Mise à Jour Firmware 2.60
Ce matin en allumant votre PS Vita vous découvrirez sans doute la présence d’une toute nouvelle mise à jour, celle du firmware 2.60 qui vient tout juste de sortir sur le PSN. Si ce n’est pas le cas, elle vous attend dans le menu « Paramètres » > « Mise à jour système ».

Comme toujours avec PlayStation, voici la liste non exhaustive des nouvelles options et améliorations de cette mise à jour. Je mettrai le billet à jour si on découvre d’autres nouveautés dans les jours à venir. :roll:

PS Vita – Mise à Jour Firmware 2.60
- Ajouts de nouveaux éléments lorsque la touche « PS » est enfoncée. Pour info, cette fonction peut connue permet d’accéder en un clin d’œil aux options essentielles de la PS Vita sans avoir besoin de passer par le menu principal et de farfouiller dans les différents menus.
- Le menu « Périphériques » a été ajouté sous « Paramètres » et Paramètres Bluetooth » a été déplacé sous «Périphériques ». Ce changement laisse penser que de nouveaux accessoires (non bluetooth donc…) pourraient voir le jour prochainement sur PS Vita… :?:
- Amélioration de la convivialité de nombreuses fonctionnalités (l’appli image a été liftée). Perso je trouve que le menu principal (celui avec tous les icônes ronds) est plus rapide. Mais peut-être que je me trompe.
- Mise à jour de « l’assistant du gestionnaire » de contenu (à faire sur votre ordinateur)

PS Vita – Mise à Jour Firmware 2.60
- Il est maintenant possible de télécharger dans les deux sens les données sauvegardées via le stockage en ligne. Pour cela il suffit de sélectionner l’icône « PlayStation Plus » sur l’écran du LiveArea de chaque Application (c’est le petit icône PS+ en haut à droite de l’image). Bien évidemment l’abonnement PlayStation Plus est nécessaire pour profiter de ce service.

A noter qu’il est possible d’activer les téléchargements automatiques des sauvegardes en amont sur le stockage en ligne. Pour cela, il faut vous rendre dans « Paramètres » > « PlayStation Network » > « Paramètres de mise à jour automatique » puis activer l’option « Télécharger en amont les données sauvegardées sur le stockage en ligne ».

PS Vita – Mise à Jour Firmware 2.60
Perso, j’accueille cette mise à jour 2.60 à bras ouverts. Les améliorations de sauvegardes dans le cloud du PlayStation Plus sont un plus indéniables (sans mauvais jeu de mot huhu). C’est tellement plus simple et rapide que la méthode d’avant…

J’en ai profité pour envoyer mes saves les plus sensibles (Persona 4 Golden, Soul Sacrifice) dans la foulée et pour commencer à faire le ménage dans ma Vita ! ;-)

Scroll To Top