[Critique] Star Wars : Les Derniers Jedi

19

Deux ans se sont écoulés depuis la sortie de Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force et c’est au tour de Rian Johnson (Looper) de marquer définitivement cette nouvelle trilogie avec Star Wars : Les Derniers Jedi AKA The Last Jedi AKA épisode VIII. On critique de plus en plus facilement l’épisode VII mais on oublie sans doute le tour de force de J. J. Abrams qui a su faire renaître Star Wars de ses cendres après la piètre prélogie de George Lucas… (j’ai toujours du mal à m’en remettre).

Fort des nouveaux personnages et enjeux installés dans l’épisode VII, Rian Johnson enchaîne donc un épisode collé directement au précédent. L’absence d’ellipse entre les volets est étonnant et bloque évidemment l’imaginaire du fan de Star Wars qui a l’habitude de se faire des films de ce qui pourrait se passer entre chaque épisode. Bref, l’entrée en matière est efficace, la mise en scène est puissante et le jeune réalisateur nous montre son savoir faire sans tomber dans la démo. Cependant, il s’empêtre très rapidement avec les sérieux problèmes de chronologie de son scénario et la difficulté de raconter plusieurs histoires qui se croisent. Sans tomber dans le bordélique, on ne comprend plus trop si Rey a une formation longue ou express, combien de temps l’équipe de secours passe sur la « planète casino » et j’en passe…

Le spectacle est plaisant mais en tant que fan de Star Wars, j’attendais Rian Johnson au tournant afin qu’il aide à étendre l’univers de cette nouvelles trilogie. Malheureusement, il n’en est rien. Ses ajouts de personnages sont anecdotiques et certaines séquences sont inutiles (la planète Casino me fait penser à du Besson…) voir totalement WTF… Pire encore, il broie et « sabre » littéralement les quelques bonnes idées installées par J. J. Abrams. On le voit même parfois tomber dans le fanboyisme avec l’ultra présence de Carrie Fisher et l’ajout de références un peu lourdes. 

Je critique, je critique… mais je vous rassure le film est ultra généreux et on sent que le réalisateur a tout donné. Un vrai vent épique souffle sur Les derniers Jedi et des scènes cultes (principalement de la dernière partie) sublimées par une réalisation de haute volée vous resteront en tête à jamais ! Le film brille avant tout par son duo hors norme. qui vaut à lui seul le déplacement. Mark Hamill est génial en vieux Luke et il démontre une fois de plus à quel point il a été sous exploité par Hollywood pendant toutes ces années… et que dire de Daisy Ridley qui illumine le film de bout en bout en incarnant une Jedi au charisme incroyable !

Je suis sorti de la projo presse avec un sentiment étrange. A la fois emballé par certaines scènes et déçu par d’autres. Et avec un mal de chien à définir l’ensemble. Quelqu’un m’a demandé « alors cet épisode, mieux que l’Empire contre attaque comme on le dit sur le net ? » J’ai doucement rigolé… 

Ma note : 3/5

19 COMMENTAIRES

  1. « Le spectacle est plaisant mais en tant que fan de Star Wars, j’attendais Rian Johnson au tournant afin qu’il aide à étendre l’univers de cette nouvelles trilogie. Malheureusement, il n’en est rien. »

    Il n’y aura pas d’univers étendu de quelques manières que ce soit, ça à été dit et redit, je suis fan depuis 30 ans aussi mais je ne comprends pas pourquoi l’intégration de ces appendices seraient une obligation.
    Maintenant, je reste de ton avis sur la seconde trilogie, c’est pour moi irregardable.

    • Alors quand je parle d’univers étendu je parle d’éléments qui vont faire en sorte que le spectateur étende l’univers dans sa tête et non que l’on en fasse des films ou des bouquins. Nouvelles planètes, nouveau personnage secondaires, nouveaux mythes… Snoke par exemple est un élément qui étend l’univers, on se demande d’où il vient, si c’est un Sith, quel est son maître, idem pour les chevaliers de Ren etc etc…

    • Euh ils ont plutôt dit que l’UE passée n’était plus canonique, un peu comme un reboot où on garde les films/séries. Parce que y’a déjà eu des romans, comics etc. qui étendent l’univers.

        • Ca fait longtemps que je n’ai pas suivi 😉 J’avais lu « étoiles perdues » qui se déroulent entre l’épisode VI et VII, tu suis de nouveaux personnages à travers les événements de la trilogie originale mais ça se termine après l’épisode VI. Il y a eu de nouveaux comics aussi pendant la trilogie originale.. Mais je n’ai pas suivi depuis 1 an 1/2 donc je ne sais pas du tout s’il y a déjà des bouquins sur la période de la nouvelle trilogie…

          Mais du coup c’est davantage un reboot de l’Univers Etendu que plus d’UE du tout.

          Cela dit après avoir l’épisode VIII hier je suis pas prêt de m’y remettre et donner des sous à Disney.. Pour moi c’est consternant ce film… (malgré quelques bons passages, et j’ai trouvé Adam Driver très bon alors que je n’avais pas forcément aimé son perso dans l’épisode VII). Ca manque cruellement de background tout ça, et plusieurs persos sont peu utiles dans le film… Sans compter les « ta gueule c’est magique »..

  2. Je partage le même sentiment, des trucs hyper cool et d’autre totalement inutile. Au final même sentiment en sortant de la salle, un peu perdu et je ne sais pas trop quoi en penser. Un sentiment de j’ai essayer de tout mettre mais du coup sans grosse justification. Je résumerais l’exercice en : c’est un bon Disney et un Star Wars Moyen. Perso quand je suis sorti de épisode 7, j’était hypé de ouf, je suis retourner le voir 2 jours après. La je pense que je vais attendre la sortie blue « rey ».

    • Jolie vanne finale ! ^ ^
      Idem pour moi le 7 je l’ai enchaîné 3 fois d’affilé et je suis resté 2 ans à attendre la suite en me faisant des films sur ce qui pourrait arriver. La j’ai pas foncé pour le voir ce matin, j’y suis finalement retourné cet aprèsm avec ma fille. Et je ne le reverrai pas au cinéma une 3e fois. :/

  3.  » On critique de plus en plus facilement l’épisode VII mais on oublie sans doute le tour de force de J. J. Abrams qui a su faire renaître Star Wars de ses cendres après la piètre prélogie de George Lucas… (j’ai toujours du mal à m’en remettre). »

    Je ne suis pas d’accord avec toi sur ce point. Pour ma part, j’avais trouvé que l’épisode I était l’étalon mètre de la nullité des films Star Wars. J’ai vu le 7 et, si je n’étais pas venus avec des amis, je me serait barré pendant la diffusion. J’ai même faillit m’endormir à plusieurs reprises.
    JJ Abrams à réussi à l’exploit non pas d’avoir touché le fond, le I y était arrivé, mais nous a prouvé qu’on pouvait encore creuser.

    L’épisode 7… Des personnages à quelques exceptions près anecdotiques, des combats dans l’espace risible (a oui merde, y’en a pas, ballot pour un SW), réussir l’exploit d’attaquer une « lune noire » de la taille d’une planète avec moins de vaisseaux que dans le 4 (normal, en même temps, les effets spéciaux actuels ne bénéficient pas des mêmes avancées technologique qu’en 1977), la pseudo yoda sans consistance, Kyche Lorraine qui est le pire « méchant » qu’on est put voir dans un film, aucun charisme, un jeu d’acteur à faire pleurer un élève de première année en cours Florent. Pour dire, il ne fait même pas peur à mon chat qui est pourtant très impressionnable en société ©Kaamelott.

    Non, vraiment nul de chez nul cet épisode. Et pourtant, je suis fan de cet univers et collectionneur depuis plus de 30 ans. Les seuls trucs que je trouve de positif sont le tonfa électrique qui est une vrai tuerie et l’arrivée des anciens acteurs qui rehausse (un peu) le tout.

    • Intéressant ta perception du 7, la mienne est totalement différente. ^ ^ Le film n’est pas exempt de défauts mais de mon côté j’ai apprécié Kylo Ren (enfin avant qu’il retire son masque je trouvais que c’était un méchant génial) et surtout Rey que je trouve être à la hauteur d’une Jedi et dont le destin me fascinait. J’ai bien conscience que le côté miroir avec l’épisode IV est mal passé pour certains mais pour moi il ne m’a vraiment pas posé de problème au contraire. Quand à la possibilité de certaines scènes/actions, c’est du Star Wars, je préfère mettre mon cerveau de côté et ne pas trop me poser de question (encore plus sur The Last Jedi qui part totalement en sucette à ce niveau là…).

      • Ce qui m’a dérangé avec Rey, c’est qu’elle arrive à maîtriser la force en 10 minute. Incroyable, là où il faut tout une vie ou presque pour y arriver (en grossissant le trait) elle, elle te fais ça les doigts dans le nez.
        Je veux bien qu’elle soit bourrée de midichloriens mais quand même…

        Et non, tout n’est pas négatif dans. Mais, pour reprendre ce qu’a dit Afterdepth, c’est un bon film de science fiction mais un SW déplorable. Sauf que j’ai été au ciné pour voir un SW, pas un film de science fiction.

        • Ah les midichloriens quel élément à con de la prélogie encore… ;p Que veux tu c’est une élève modèle ! En 2 nuits sur l’île, elle maîtrise seule la force et le combat au sabre laser ! Parce que bon, Luke et ses 3 leçons (d’ailleurs je crois que l’on en voit que 2) c’est pas ça comme prof…

  4. Du même avis que toi. L’impression d’avoir assisté à un patchwork de bonnes idées avec un liant un peu poussif… Le film aurait gagné à être 20 min plus court et certaines séquences sautées (je ne cite pas ici c’est du spoil).
    Il y a quand même des super bonnes idées, un climax en plein milieu du film mais j’ai trouvé ces moments mal exploités pour au final nous redonner un peu les sempiternels schéma que l’on connait…

    Du coup vu que tu as tout dis je vais juste souligner les compositions… Que j’ai trouvé fainéantes même par rapport à EP.7.
    Aucun « air » ne reste vraiment en tête sauf les « hymnes » déjà bien connus (Musique de Leia, etc…). L’ensemble est joli mais on est encore avec une bande son au service du film pour « occuper l’arrière plan » : Dommage !

    • En effet, l’épisode VII était déjà flemmard niveau thèmes. Heureusement celui de Rey était vraiment intéressant avec un coté espiègle et des pointes fragilités. Je pense qu’il y avait moyen de le muscler en le faisant évoluer avec le personnage. Je l’ai senti un poil différent mais rien de fou. J’aurais également aimé un thème bien sombre pour Snoke mais j’ai rien entendu passer.

  5. J’ai un peu de mal à comprendre le ressenti des gens sur cette trilogie… Après les sacs de vomis que la prélogie s’est prie sur la gueule, il est tout à fait compréhensible qu’ils la jouent « petit bras » sur celle ci. D’ailleurs suffit de voir Rogue One où ils se sont lâchés…

    Pour moi c’est vraiment sur la trilogie suivante qu’ils prendront des « risques ».

  6. Je viens d’aller voir le 8. En un mot : Affligeant.

    Ça reste meilleur que le 7, et encore, je me suis vraiment ennuyé en regardant le film.

    Bon tout n’est pas négatif, j’ai quand même trouvé que le pop corn et ma St Pelligrino étaient vraiment très bien, que les sièges du cinéma étaient parfait pour reposer mes lombaires.

    N’empêche, ils réussissent l’exploit de faire passer la prélogie pour un chef d’oeuvre. Et ça, c’est magnifique.

  7. Bonsoir!

    Tout d’abord et même si je respecte tout à fait les critiques de tout un chacun, je regrette que souvent ( et pas seulement pour ce SW ) les gens critiquent un film pour ce qu’il n’est pas ou pour le fantasme qu’ils en avaient que plutot pour ce qu’il offre.

    Star Wars 8 n’est pas parfait ( aucun film ne l’est , il y a toujours moyen de trouver a redire )

    Je l’ai beaucoup apprécié.

    Pourquoi? Car il met un gros coup de pied dans la saga, il surprend, prend au dépourvu, a contre courant des tendances! Ce SW 8 se débarrasse quasiment de tous les codes des précédents ( exit les jedis, sith à l’ancienne )
    Kylo Ren et Rei apporte a leur manière une nouvelle façon d’appréhender la force ( plus de puissance brut, plus de nuances de gris ).
    LE traitement de Snooke est hyper couillu, il fallait oser!
    la finalité de Luke Skywalker est également surprenante a bien des égards mais sa fin est belle !

    Bref il y a de vrais partis pris dans ce film et qui ne plairont pas à tous !

    Les scénaristes et le réalisateurs ont fait un choix, ont décidés de donner une direction à la saga! En bien ou mal, cela est laissé à la discrétion de chacun!

    De mon côté et ce même si tout n’est pas parfait, j’adhère et je trouve qu’il s’agit d’un opus intéressant et qui a de la personnalité!!!

    Le truc qui me dérange c’est de faire le parallèle avec Disney et dire que c’est un film Disney mais dans un sens péjoratif ( ce que j’ai pu lire sur divers avis ou réseaux sociaux ).
    Qu’est ce qui caractérise un film disney? bonne question car ils ont une filmographie pour le moins variés et si on veut rentrer dans un stéréotype « disney= film gnagnan, enfantin, coloré etc » et bien paradoxalement je dirai que les episodes 1,2 et 3 sont bien plus proche de ce concept alors que lucasfilm n’était pas encore sous le giron Disney! Surprenant non ? 🙂

    Je trouve les episodes 7 et 8 bien plus respectueux et logique dans la continuité des 4,5 et 6 ( pas de jedi qui font des sauts de 8 mètres, saltos, et des chorégraphies de ninja, exit les médicloriens etc… )

  8. j’aurai du le noter mais attention je spoile dans mon avis ( désolé en retard 😉 )

    et encore une fois cela n’engage de moi et il s’agit de ma vision des choses

    Bonne soirée 🙂

  9. Je n’ai pas tellement apprécié cet épisode. L’humour est lourd, certain personnages et carrément passages ne servent pas à grand chose (n’apportent rien à l’histoire). On sent qu’il y a du boulot mal exploité. Par contre j’ai beaucoup aimé les échanges entre Kylo Ren et Rey. Et il faut bien admettre la dernière scène avec le gamin est top.

    Le reste après, ça se discute (ou pas).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here