[Unboxing] PlayStation VR Aim Controller + Farpoint

1


Présenté à l’E3 2016, le PlayStation VR Aim Controller vient tout juste de sortir en bundle avec Farpoint, un FPS exclu PS4 pensé pour ce nouvel accessoire et le casque PlayStation VR.

je vous ai déjà présenté le fusil l’an passé, mais aujourd’hui, je vous propose un unboxing pour découvrir le produit final et ce que contient ce bundle PlayStation VR Aim Controller + Farpoint.


La boite du PlayStation VR Aim Controller est plus compacte que je ne l’avais imaginé. Il faut dire que l’accessoire n’est pas très gros et qu’il n’y a pas grand chose non plus à l’intérieur…


D’ailleurs en l’ouvrant, on est surpris par les espaces vides ! 

Sous le volet de gauche se cache une notice (en 24 langues) qui présente le produit et les bases d’utilisation. Le PlayStation Aim Controller est reconnu immédiatement par la console comme une manette, et une simple calibration du marqueur lumineux est nécessaire.


Le jeu en boite est également rangé dans le compartiment de gauche. Il est auréolé d’un vilain « ne peut être vendu séparément » jaune. D’ailleurs, je profite de l’occasion pour vous indiquer que vous pouvez parfaitement jouer à Farpoint à la manette, seul le casque VR est obligatoire.


Un flyer placé à l’intérieur de la boite rappelle les commandes du jeu. 


La bête se cache sous le compartiment du dessous. Une housse en tissu léger n’aurait pas été du luxe pour le ranger.


Le PlayStation VR Aim Controller est un accessoire en plastique de 45cm de long. Il est léger et compact et son design complètement stylisé est volontairement pensé pour ne pas ressembler à une vraie arme. 

Un choix étrange qui divise mais il faut se rappeler que l’on ne le voit pas vraiment le fusil puisque l’on a un casque sur la tête. C’est en jeu, grâce à la VR qu’il se transforme en véritable arme puisqu’une skin le recouvre. C’est d’ailleurs un effet très réussi de Farpoint !


Tous les boutons d’une DualShock 4 sont disponibles sur le PlayStation Aim Controller. La partie avant dispose d’un stick (avec L3), de la croix directionnelle et des boutons Share et Option.


Derrière, il y a les gâchettes L1 et L2 (scanner et lance grenade dans Farpoint).


Sur l’arrière de l’accessoire il y a un deuxième stick (avec R3) qui sert pour la navigation. Les 4 boutons principaux d’une manette, le bouton R1, le bouton home et même le bouton du touchpad. C’est la gachette (un peu dure) qui fait office de gachette R2. Tout est très bien pensé et on trouve  les boutons instinctivement in game, sans même les voir. 


Le PlayStation VR Aim Controller fonctionne sur batterie (aucune idée de l’autonomie pour le moment). Sous l’accessoire se cache la prise Micro USB (le câble est non fourni…). A gauche, il y a un emplacement pour accrocher une dragonne (non présente dans la boite…).


L’accessoire est super équilibré quand on le tient à 2 mains. En revanche on peut uniquement s’en servir comme un fusil car à une main, des douleurs se font immédiatement ressentir au niveau de l’avant bras. Dommage de ne pas avoir pensé à mettre une crosse (il y a en avait une sur le Sharpshooter de la PS3). Elle aurait permis une meilleur stabilité et un peu plus de confort. 

Même si on peut regretter l’absence d’accessoires (housse, dragonne…) le PlayStation VR Aim Controller est un périphérique de qualité, bien fini et agréable à prendre en main. En jeu, il fait preuve d’une précision redoutable et offre des sensations rarement vécues dans un FPS et dans un rail shooter. PlayStation promet que d’autres jeux l’exploiteront dans prochainement. 

1 COMMENTAIRE

  1. Et Farpoint ca donne quoi au final ? J’avoue avoir un peu peur que le PSVR ne finisse comme la Vita …. J’attend de voir la V2 qui est quasiment déjà annoncée 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here