[Unboxing] Console Nintendo Switch

10


Voilà c’est fait, la Nintendo Switch vient de sortir dans le monde ! La naissance d’une nouvelle console est un vrai événement pour tous les fans de jeux vidéo. J’ai reçu la mienne hier et en attendant de vous donner mes impressions détaillées sur son utilisation, je vous propose découvrir ce qu’il y a de beau dans la boite ! C’est parti pour un petit unboxing des familles ! 

La boite de la Nintendo Switch est très compacte. La déco se focalise sur l’utilisation des fonctions « spéciales » de la machine : console de salon d’un côté et portable « partageable » de l’autre. Elle est cerclée d’un rouge flamboyant qui rappel évidemment Nintendo. Aucune trace de jeu et pourtant, un visuel du lineup de lancement aurait pu facilement tenir sur un coté… 


Une partie du mode d’emploi se retrouve sur la boite…


Comme souvent avec les machines Nintendo, la boite est divisée en compartiments bien distincts. Le hardware d’un côté…


… et les accessoires de l’autre.


Niveau accessoires, on trouve un chargeur (OMFG !), un cable HDMI d’1m50, un support de manette, 2 dragonnes et une notice multilingue (ultra light).

Une fois assemblée en mode portable, la Nintendo Switch ressemble à une grosse PS Vita. C’est une sorte de mini tablette un peu lourde d’un bon cm d’épaisseur avec grosse bordure noire. 

Le design général n’est pas sexy du tout. La console est même un peu moche et son look passe partout est clairement décevant pour une firme comme Nintendo. Il sera possible de changer « facilement » les couleurs de la machine en achetant des nouveaux packs de Joy-Con. Un changement de design à plus de 80€… Malin !


Le look du verso de la console est encore plus loupé que celui de la face avant. Design random et des logos partout… 

Les deux boutons noirs placés sur chaque extrémités des Joy-Con permettent de les retirer de la console. La manipulation se fait simplement grâce à un rail en métal placé sur les côtés de l’écran et un rail en plastique sur les Joy-Con.


La Nintendo Switch ressemble un peu à une version relookée du gamepad de la Wii U. Elle est quasiment aussi large ! 

La PS Vita parait mini à côté ! Je vais voir ce que ça donne dans le métro lundi mais j’ai un peu peur de l’encombrement et du poids de la bête !


Derrière la console, on retrouve les hauts parleurs et un pied qui permet de la poser verticalement. Ce pied sert également de trappe pour la carte Micro SD. En dessous, il y a la prise d’alimentation USB-C. Il est possible de recharger la console via le câble et/ou via le dock.

Sur le dessus de la console, il y a l’emplacement pour les cartouches de jeux (Game Card), la prise Jack, le volume et le bouton de marche/arrêt. La petite grille laisse apparaître le radiateur ! 


Étrangement, je trouve la Switch plus sympa en retirant les Joy-Con. 

Et oui, c’est la première fois que l’on a le droit à une console portable avec des doubles gâchettes ! Ça va nous changer la vie, croyez-moi !

Les Joy-Con sont très légers et ils disposent d’une excellente prise en main. On y trouve des boutons plus et moins, un bouton share (l’espèce de carré chelou sur la partie gauche) et un bouton home. L’absence de croix directionnelle, remplacée par des boutons est très étrange au début pour naviguer dans les menus. 


Chaque Joy-Con dispose de boutons SL et SR, de voyants lumineux et d’un bouton de synchronisation.


Des dragonnes peuvent être rajoutées aux Joy-con afin d’éviter de les planter dans la télé en utilisant le motion gaming de la console. Elles rajoutent également des extensions pour rentrer les touches touches SR et LR


La station d’accueil de la Switch est un petit bloc plastique au look de grille pain. Il fait la même taille que l’écran. Il dispose de 2 prises USB et un voyant en façade permet s’allume en mode TV. 


Il suffit d’insérer la console dans le dock pour qu’elle passe de mode portable au mode console de salon. Attention, il semblerait que le dock face des rayures sur l’écran de la Switch !


Une trappe à l’arrière du dock cache la connectique : une prise USB-C pour le chargeur une prise USB et la sortie HDMI.

La console est livrée avec une support qui permet d’y glisser les 2 Joy-Con afin de transformer le tout en vrai manette. 


Et ça donne un vrai pad à l’arrivée ! Le poids est très correcte et la prise en main est bonne. On va voir ce que ça donne sur des longues sessions de jeu mais pour le moment je le trouve très agréable. 

La Nintendo Switch n’est pas très sexy mais elle est astucieuse et son côté hybride offre de nombreuses possibilité de jouer. C’est d’ailleurs pour ça que je l’ai prise ! Je vais tester intensivement ces nouvelles fonctions et je vous en reparlerai dans un prochain billet… Stay tuned ! 

10 COMMENTAIRES

  1. Yes bon unboxing.
    Par contre j’ai un « soucis », quand je met les dragonnes sur les joy con, sur l’une ça passe nickel, sur l’autre la dragonne dépasse un peu pour être aligné sur les touches du dessus, du coup ça empêche pas de jouer mais c’est pas très sexy…
    Je sais pas si c’est un problème de ma console ou si c’est pour tout le monde pareil

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here