[Monster Hunter World] Rang 11 : Equipements et Impressions Après 40h de Jeu

25

A la base, j’étais parti pour réaliser un test classique de Monster Hunter World mais je me suis rapidement rendu compte qu’il était difficile pour moi de parler d’un tel titre à travers un seul et unique article. A la place, j’ai donc décidé de vous donner mes impressions sur le jeu au fur et à mesure de ma progression. Un avis de joueur à travers le temps. Car ce jeu est fou et j’ai envie de lui consacrer du temps, beaucoup de temps…

J’ai découvert la saga Monster Hunter, il y a quelques années sur PSP et depuis je n’ai jamais vraiment remis la main sur un jeu de la série. Je me suis pourtant particulièrement intéressé au genre « monster hunter like » via les dérivés que sont : Toukiden, God Eater et Soul Sacrifice. J’ai souvent eu envie de me replonger dans Monster Hunter sans jamais vraiment par où y revenir et l’annonce de ce nouveau volet new gen lors de l’E3 2017 a été le déclic !

Il faut dire que Capcom a tout mis en place sur ce nouveau volet pour séduire les nouveaux venus et occidentaliser sont titres sans en dénaturer l’essence. Tout est plus clair, plus limpide et moins repoussant.

Cartes, objectifs, bestiaire, guide de combat, ramassage d’objets, crafting semi automatique, affichage des dégâts… tous les éléments ont été améliorés afin de fournir un jeu plus digeste. L’élément le plus marquant étant sans nul doute la mise en place d’un ingénieux système de Navicioles qui sert à enquêter sur les monstres et qui aide à les traquer.  

La première claque de Monster Hunter World vient de la réalisation graphique. MHW offre des graphismes soignés avec une variété d’environnement bluffante et une superbe animation des monstres. Ce déluge technique est au bénéfice de l’immersion car le monde de Monster Hunter n’a jamais été aussi réaliste et vivant.

Proche d’un open world, le jeu dispose de gigantesques zones dotées d’un véritable eco-système avec un cycle jour/nuit et des conditions météorologiques qui influent sur les combats. Ces éléments peuvent être exploités par les joueurs afin de chasser les fameux monstres en établissant des stratégies. Ex : Attirer une bestiole dans un marécage permet de réduire sa mobilité, jouer avec le relief permet de lui sauter dessus et quand par chance un 2e bestiole apparaît pour attaquer la 1ere, il n’y a plus qu’à sortir le popcorn et assister au spectacle ou presque…

Monster Hunter World s’ouvre avec un éditeur de personnage très complet qui permet de se créer un avatar stylé (ou pas) ainsi qu’un Felyne, un gros chat qui sert de compagnon de route. Je me suis créé une chasseuse (bien évidemment) et mon chachat s’appelle Lilou (comme dans la vraie vie). Le jeu propose 14 types d’armes différents qu’il est possible d’utiliser à tout moment ! Actuellement, je me concentre sur la « grande épée » qui est peu maniable mais qui dispose d’une puissance dévastatrice. J’ai opté pour ce style car ça me rappel un peu la hache de Bloodborne (je vous rassure le jeu est moins punitif).

Mon arme actuelle est une Flammenzahn qui tape à 720 et qui dispose de dégâts de feu. J’ai fait évoluer mon équipement au fur et à mesure en me concentrant sur la défense car mon style de combat avec des attaques chargées m’expose énormément. Je suis full stuff « Lingot » avec une armure au style médieval. Je viens de débloquer les armures pour expert et je vais donc en changer.

Pour l’instant, je n’ai qu’une seule arme montée et qu’une seule armure vraiment résistante mais je compte me créer des sets plus adaptés en fonctions des monstres que j’affronte. Chaque bestiole disposant évidemment d’attaques avec des dégâts différents… feu, eau , poison… J’ai démarré avec un style très bourrin et plus j’avance dans le jeu et plus je commence à être stratégique en jouant avec l’environnement mais surtout avec les pièges. Ce qui augmente vraiment le plaisir de combat.

Monster Hunter World dispose d’un contenu impressionnant. Le mode histoire plonge dans l’univers en douceur sans donner l’impression aux nouveaux joueurs qu’ils ont loupé une dizaine d’épisodes… Il se boucle en 40h environ et j’approche de la fin. J’en suis actuellement aux missions 6* sur 7 (uniquement en solo). En plus de ce mode histoire, le jeu compte des centaines de contrats, de l’exploration ainsi que des dizaines de requêtes et livraisons. Une belle variété d’activités qui promet des centaines d’heures de jeu en perceptives ! Sans compter la politique de DLC gratuits prévus par Capcom !

Le mode en ligne de Monster Hunter World était actif avant la sortie officielle pour les testeurs. J’ai pu y jouer quelques heures avec des journalistes de JV qui testaient le jeu. On peut parfaitement jouer au jeu façon loup solitaire mais évidemment le mode multi transcende l’expérience.

A quatre joueurs, la traque et la chasse aux monstres devient vraiment jouissive et on apprend beaucoup des autres joueurs (en plus de se marrer). Tout est fait dans le jeu pour pousser à l’échange. Je compte d’ailleurs pas mal recruter autour de moi et filer des coups de mains aux autres joueurs tant que j’ai un peu d’avance… Le système de fusée de détresse activable par les autres joueurs au milieu d’une quête étant parfaitement adapté pour ça !

Ça fait plus de 6 mois que j’attends Monster Hunter World et je peux vous dire que je ne suis pas déçu. Le jeu est beau, riche et particulièrement addictif.

La preuve, mes nuits n’ont jamais été aussi courtes que depuis que je l’ai. Ça me rappelle l’époque de Destiny premier du nom… C’est est LE jeu que j’attendais et vous n’avez pas fini d’en entendre parler !

25 COMMENTAIRES

  1. putain tu m’as donné envie de le faire…
    mais bon pas tout de suite, car j’ai piscine 🙂
    en tout cas ça fait plaisir à lire 🙂

    et à ton avis le platine sera easy sur celui la?

  2. je voulais pas me le prendre, mais au final vu les notes qui tombent et ton article , je fonce demain me l’acheter (avec dbz )

  3. Ça sera demain pour moi avec la Ps4 Pro Rathalos édition 😀

    Je fais 150km depuis la Belgique pour aller échanger ma Pro actuelle contre celle-là ^^

    Continue ce genre d’articles, c’est top !

  4. grosse déception au niveau du frame rate, complètement lamentable ! du 25fps en ressenti et ça dans tous les modes (même le mode frame rate) surement le jeu le plus saccadé sur ps4 pro . je demande pas du 60 mais au moin un 30 constant .

  5. superbe article tonton ! Mais j’ai une question, comment y joues tu ? dans le sens au niveau stratégique ? car il y a tellement de missions que je m’éparpille très souvent et ca en devient très long.
    Ca fait 20H que j’y joue et je n’en suis qu’au niveau 6…. De plus j’essaye de me faire le set Anjanath pour être pas trop mal en resistance mais c’est très long et fastidieux. Du coup j’ai l’impression de perdre du temps alors que je veux avancer dans ce jeux de ouf.
    Merci pour tes conseils

    • Je n’ai pas de stratégie très développée pour le moment mais j’applique toujours un certains nombre de règles : comme profiter de l’environnement et de leurs pièges, taper de préférence sur les faiblesses, laisser les monstres se taper entre eux, lancer des flèches aveuglantes et poser des pièges que quand on est nombreux afin de maximiser le DPS… des choses basiques presque évidentes mais qui changent la donne et qui rendent les parties moins bourrins.

      Je pense que c’est une erreur de vouloir se créer un set au début du jeu. Tu vas perdre du temps et tu auras les armures du mode expert à faire qui seront plus utile grâce à leurs défense élémentaires et sur lesquelles tu pourra placer des joyaux. Pour progression plus « rapidement » je me suis concentré sur les pièces d’armures dispo avec le max de def et j’ai monté leur def dès que je le pouvais.

  6. Ton article m a décidé a franchir le pas et franchement c ‘est sans regret !
    Mon Id PSN: lockhea (au cas ou des gens souhaitent jouer ensemble)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here